Billet de Atelier Écriture, le 02/05/2013

Fairy Contes et Contes en choeur (atelier écriture)

Jeux d’écriture autour des textes de contes.

FAIRY CONTES Contes en franglais

Cendrillon

Il était une fois une jolie jeune fille qui avait perdu sa mother. Son father s’était remarié avec une méchante femme qui avait deux filles tout aussi méchantes qu’elle.
Maltraitée par ses soeurs, elle faisait tout at home. C’est parce qu’elle était toujours pleine de poussière et de cendre qu’on l’avait surnommée Cendrillon.
Ses soeurs ne songeaient qu’à leurs robes et à leurs bijoux, nothing else.

Un bal était donné et les deux soeurs y étaient conviées. Le jour du bal arriva et Cendrillon aida ses deux sisters à se préparer.
Lorsque les deux soeurs furent parties, une fée apparut et proposa à Cendrillon de transformer ses vêtements en une robe magnifique, ce qu’elle fit. Elle lui demanda d’aller chercher une citrouille. La citrouille se transformerait en carrosse, les rats en chevaux. Ainsi, elle serait conduite au bal. Il fallait qu’elle revienne avant midnight.

Ainsi, c’est comme ça qu‘elle apparut rayonnante au bal. Tout le monde la remarqua et elle dansa avec le prince. Il y eut un deuxième bal. Cendrillon dans la précipitation (il fallait qu’elle soit rentrée avant minuit) perdit une shoes. Le prince qui était tombé amoureux de la mystérieuse et belle Young girl fit essayer la chaussure à toutes les jeunes filles du pays.

Et c’est ainsi qu’il retrouva Cendrillon. Ils se marièrent et vécurent happy. Les deux sisters étaient crazy de jalousie.

Catherine

Cendrillon (avec accent)

Il était une fois une jeune pauvre girl qui n’était pas habiller très hype et n’avait pas d’accès google ou facebook sur son portable. Elle vivait chez sa tante avec ses 2 biatch de cousines qui geekais tout le temps.
Cendrillon devait faire tous les jobs pas cool de leur big house.
Elle avait alors du mal a garder son self contrôle quand elle surprenais ces cousines sortir en soirée vip avec des bad boys.
Un soir alors qu’elle ramenait la smart de la tante au parking en mangeant un hot dog,
Une star toute droite sortie d’un reality show un chewing-gum à la bouche l’aborda :
_« Mais tu es trop hasbeen avec ton t-shirt trop long et ton jean troué»
_ « ok ok i know sa va quoi » lui répondit cendrillon
Alors la star lui offrit des fringues trop cool, un nouveau profile sur tweeter et l’emmena en Rolls-Royce dans une soirée trop branché en boite de night. Lorsqu’elle arriva à la party, elle était au milieu des flashs avec la jet- set de la city. On lui présenta alors le boss de coca cola France, dont elle tomba in love. Mais la star devait absolument rentrer avant midnight pour faire une interview pour bbc, malheureusement cendrillon avait oublié de prendre le num du phone de son man. En partant precipitly elle avait oublié son i-pod touch. C’est grâce a lui et aux photos dans Closers qu’il la retrouva
Ils partirent en holidays à Hawaii, où ils surfèrent toute leur life.

Guilhem

Le garçon et la grue

Il était une fois un guy, très pauvre, il n’avait ni bed ni breakfast. Du coup, le jour où il eut un peu de money, il décida de s’acheter un waterbed. Mais sur la route, il trouva une grue, ce bel oiseau blanc, prête à passer sur le grill, empêtrée dans un filet. Il décida alors de la libérer, pour qu’elle se sente free. Hélas le gars qui l’avait capturée arriva avec un gun et lui dit qu’il allait le buter parce qu’en la libérant il lui avait fait perdre son flouze. Alors le guy lui donna son fric, prévu pour le waterbed et rentra home, pas très sweet, home.
Le lendemain, une miss, aussi jolie que Marilyne Monroe arriva devant son mini loft et lui demanda de l’épouser : « Please darling, marry me ». Le guy, super surpris lui répondit qu’elle était too much pour lui, mais vu qu’elle insistait il finit par dire « Okay baby ».
La meuf était top, elle faisait la vaisselle, cueillait des blueberry et faisait des super pancakes. Mais pour le gars, c’était pas cool de pas avoir d’oseille, alors sa femme lui « Don’t worry, be happy, je vais dans le garage, ne viens pas me regarder, sois peace et tu verras ». Le lendemain, elle était hyper fatiguée, comme si elle avait évité de peu le burn out, mais elle lui tendit un t-shirt : il était magnifique, d’une matière vraiment douce. « Vends-le au marché, tu vas te faire des sous avec, ça fait un look super ». Direct, le gars alla au market et le vendit plusieurs centaines de dollars. Tout happy, il rentra chez lui et dit thank you beaucoup à sa wife. Mais un mois après, le dow jones avait baissé et il avait besoin de plus de dollars. « No problem dit sa femme, me regarde pas et je t’en fais another. »
Mais il était trop curieux et il entrouvrit la porte pour voir ce qu’elle faisait.
Et là ! What a surprise, il vit une grue s’arracher les plumes pour en faire un sweater. Il referma la porte, tout disturb par ce qu’il venait de voir.
Au matin sa femme, très fatiguée, lui donna le sweet et lui dit : t’as pas été cool man, fallait pas me voir, tu m’as sauvée et je voulais t’aider mais t’as fait le looser et maintenant c’est fini, this is the end. Le mec eut beau lui dire « Relax, c’est pas grave », la femme redevint grue, ouvrit ses ailes et s’envola in the sky.

Margot

Le petit chaperon rouge revisité

Il était une fois une mère très smart et sa girl jolie, élégante elle aussi, un vraie top model. Elles tenaient un B and B au fond de la forêt et régalaient les G.I. qui séjournaient dans le coin. L’un d’eux n’avait rien d’un gentleman et semblait plutôt un dog aux dents longues.
La girl avait troqué les habits rouges dont sa mère l’affublait contre du noir, le black était sa couleur préférée, en hommage aux Blacks, groupe de chanteurs de rock and roll qu’elle admirait. Elle avait ainsi le même look ; sweat-shirt, Jeans et Doc Martins, tout était black.
Un jour, la grand-mère envoya un SMS disant qu’elle était malade. La mère demanda alors à sa girl de lui porter un pancake, made in France, son gâteau préféré. Elle lui recommanda de bien prendre le plus court chemin pour éviter les bad boys.
La girl partit, suivie de près par le dog qui avait tout entendu. La girl mit les écouteurs de son smartphone et marcha allègrement au son d’un hard rock endiablée tant et si bien qu’elle n’entendit pas le dog qui s’approchait et la terrassa. « Hello Baby, good night » lui hurla-t-il dans les oreilles. Il faucha le cake, mit le starter et courut chez la pauvre has been bien décidé à n’en faire qu’une bouchée.
Lorsque le loup sonna, imitant la voix de la girl la grand-mère comprit qu’il y avait un buzz. Elle sortit son colt et tira sur le dog qui mourut au pied du hall de l’immeuble.
La mère, alertée par le retard de sa fille et n’arrivant pas à la joindre sur son smartphone prit son mobil home. Grâce à google earth elle prit le chemin le plus court, elle ramassa girl et arriva chez la grand mère qu’elle prit également.

Moralité: Listen to a smartphone is dangerous.

Annick

Le petit Poucet

Il était une fois, un petit boy qui avait 8 ou 9 brothers et qui était le fils d’un humble bucheron. They are all very pauvre et leurs parents, l’humble bucheron et l’humble bucheronne décidèrent de les perdent dans la forêt. Ils décidèrent de les emmener promener tous les 10 et de les laisser dans la forêt. Ce qui fût décidé fût fait. Mais s’était sans compter sur le petit poucet qui avait balisé son chemin avec des petits cailloux. Il retrouva avec ses frères son home. But later, leurs parents toujours aussi pauvres décidèrent à nouveau de les emmener dans la forêt. Cette fois ci le petit poucet pris la seule chose qu’il avait sur lui, un quignon de pain qu’il émietta pour marquer le chemin. Mais les oiseaux derrière lui se mirent à picorer les miettes. Ils se tro